Le Club photo Sorel-Tracy immortalise l’Hôtel de Glace

Patrick Turgeon

Les 2 Rives – 1er mars 2011

Culture > Expositions

Dix-huit des 65 membres du Club photo Sorel-Tracy et une douzaine de représentants régionaux et invités ont réalisé une sortie tout en images, il y a une dizaine de jours, alors qu’ils se sont rendus à l’Hôtel de Glace, situé cet hiver à Québec pour rencontrer le directeur artistique du projet, le Sorelois Serge Péloquin, visiter les lieux de cet impressionnant complexe de glace et y prendre des centaines de photographies numériques. Une sortie extérieure spéciale visiblement appréciée par les participants. La suite…

Le Fonds d’archives photographiques des Frères de la Charité devient accessible à la population

 

La Corporation soreloise du patrimoine régional (CSPR) prête à long terme à la Société historique Pierre-de-Saurel (SHPS) le Fonds d’archives photographiques des Frères de la Charité dont elle est dépositaire depuis 1996.

Ce fonds d’archives contient plusieurs centaines de portraits de classe et de photos d’élèves qui ont fréquenté le Mont Saint-Bernard et l’Académie du Sacré-Cœur entre 1901 et 1961. On y retrouve, entre autres, des photos des Frères enseignants à diverses époques et des photos d’équipes sportives, de groupes musicaux et de troupes de théâtre qui témoignent d’une vie étudiante active et diversifiée. Le Fonds contient aussi des photos de cérémonies religieuses, de salles de classes et de divers bâtiments.

La suite…

Steichen et Karsh : maîtres du portrait

Lilian Gish, 27 janv. 1927, par Edward Steichen - Musée des beaux-arts du Canada, OttawaLilian Gish, 27 janv. 1927, par Edward Steichen – Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa

Edward Steichen (1879-1973) a photographié Garbo, Dietrich, Rodin, oui Auguste Rodin, le sculpteur. Il a tout croqué, touché tous les genres : nature morte, nu, reportage de guerre, chronique sociale, mode, portrait. Steichen ne souhaitait pas reproduire simplement la réalité. Pictorialiste, il intervenait sur le cliché, donnant à ses tirages une apparence de tableau, hissant ainsi la photographie au rang des beaux-arts. En 2005, l’une de ses images, « Le pont à la lumière de la lune » (1904), a été vendue 2,4 millions d’euros chez Sotheby’s à Paris. C’est dire que l’Américain d’origine luxembourgeoise était une star.  Il était également peintre, typographe, horticulteur – en 1936, le Musée d’art moderne de New York accueillit ses « fameux delphiniums hybrides », une expo de fleurs vivantes, y pensez-vous ! Steichen fut directeur de la photographie des magazines Vogue et Vanity Fair, avant de terminer sa carrière comme directeur de la photographie au MoMA

La suite…

L’art de créer une photographie

Pourquoi est-ce que mes photos ont l’air « plates » ? Pourquoi est-ce que tout le monde baille d’ennui lorsque je veux les montrer ? Autant de questions que vous ne vous poserez heureusement plus d’ici quelques pages ! Il est somme toute aisé d’éviter les cadrages maladroits et les photos de travers. Il est également assez simple, lorsque l’on connaît quelques règles, d’orchestrer les éléments de l’image pour donner envie au spectateur de la regarder longuement. Et puis si ce n’est pas « tout bon » sur le moment, les logiciels de retouche d’images permettent de finaliser la composition en post-traitement.

La suite…

FinePix X100- une campagne de teasing savamment orchestrée

Si la société Fujifilm n’est pas seulement à l’origine d’un appareil hors pair et très attendu, elle est aussi passée maître dans l’aguichage puisqu’elle a entrepris de distiller les informations au sujet du FinePix X100 en plusieurs étapes destinées à faire parler d’un appareil qui se fait, hélas, toujours attendre.

Avouons qu’il s’agit tout de même d’un appareil terriblement prometteur. Équipé d’un capteur APS-C, d’un objectif lumineux à focale fixe et d’un viseur hybride, combinant les atouts des viseurs optiques à ceux des viseurs électroniques, cette réédition moderne du Konica Hexar AF possède de quoi devenir l’appareil de reportage par excellence des photographes experts.

La suite…