Steichen et Karsh : maîtres du portrait

Lilian Gish, 27 janv. 1927, par Edward Steichen - Musée des beaux-arts du Canada, OttawaLilian Gish, 27 janv. 1927, par Edward Steichen – Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa

Edward Steichen (1879-1973) a photographié Garbo, Dietrich, Rodin, oui Auguste Rodin, le sculpteur. Il a tout croqué, touché tous les genres : nature morte, nu, reportage de guerre, chronique sociale, mode, portrait. Steichen ne souhaitait pas reproduire simplement la réalité. Pictorialiste, il intervenait sur le cliché, donnant à ses tirages une apparence de tableau, hissant ainsi la photographie au rang des beaux-arts. En 2005, l’une de ses images, « Le pont à la lumière de la lune » (1904), a été vendue 2,4 millions d’euros chez Sotheby’s à Paris. C’est dire que l’Américain d’origine luxembourgeoise était une star.  Il était également peintre, typographe, horticulteur – en 1936, le Musée d’art moderne de New York accueillit ses « fameux delphiniums hybrides », une expo de fleurs vivantes, y pensez-vous ! Steichen fut directeur de la photographie des magazines Vogue et Vanity Fair, avant de terminer sa carrière comme directeur de la photographie au MoMA

La suite…